welcome message
Bienvenue sur SΔLEM, forum RPG fantastique se déroulant dans la célèbre ville de sorcières
De nombreux scénarios sont à prendre, n'hésitez pas à aller jeter un oeil ;)
N'oubliez pas de lire TOUTES les annexes c'est important !
rappels
NOUS RAPPELONS QUE LES FUTURES SUPRÊMES NE SONT JOUABLES QUE SOUS LA FORME DES MINI PVs
Merci également de ne pas créer votre petit coven à vous,
la liste des cercles étrangers se trouve ici

salem cey le bien
N'oubliez de voter régulièrement sur le Top Site
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet BAZZART
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum :D

Partagez | .
 

 
La magie n’existe et ne perdure que parce qu’il y a des secrets
☾ datura & ellipsis



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


SΔLEM + Je vois tout, je sais tout
avatar
SO YOU WANNA PLAY WITH MAGIC
i put a spell on you


 
SΔLEM + Je vois tout, je sais tout
☾ SORTILEGES : 225

☾ POTIONS CONCOCTEES : 3006

☾ ARRIVEE A SALEM : 01/04/2014

☾ EMPLOI/LOISIRS : surveiller cette ville, ces habitants maudits, damnés et magiques ou même ces pauvres âmes qui n'ont connaissance du mystère ou n'y accordent que peu de crédit.

☾ HUMEUR : poker face.

☾ YOUR BOOK OF SHADOWS :




Datura & Ellipsis
l'histoive des deux covens
« Margaret Murray proclama que, depuis la nuit des temps les adeptes du culte de Diane, connues sous le terme populaire de sorcières à travers l'Europe, étaient organisées en groupes de 13 membres, appelés covens  »
On dit que Salem a deux histoires, celle que tous racontent humains comme sorciers et celle bien moins célèbre qui dispersa la magie et divisa la ville en deux camps bien distincts. Peu de sorciers y accordent du crédit et pourtant elle fait partie d’eux, comment construire l’avenir sans se pencher sur le passé?

La naissance de deux Cercles

Avant que la suspicion naisse de toute part et que la chasse aux sorcières n’explose la magie se développait et évoluait en paix à Salem, les sorciers se réunissaient sans craintes de persécutions à venir, d’accusations odieuses. Le clan de Salem était composé de plusieurs familles de sorciers très puissantes, la plupart de sang noble qui pratiquaient la magie de générations en générations. Cependant le cercle connaissait des divisions, divergences d’opinions qui parfois créaient des conflits internes par chance toujours maîtrisés par la Suprême en poste. L’ordre des choses fut bousculé lorsqu’une de ces illustres familles, les Merryweather, vit naître des jumeaux, un garçon et une fille. En grandissant ils se révélèrent plus habiles que le reste de leur clan à pratiquer la magie, leurs dons se manifestèrent fort tôt; si bien qu’à peine âgé de dix-huit ans l’un et l'autre eurent développé pas moins de cinq pouvoirs individuels. Il était évident que parmi eux se trouvait la future Suprême du cercle de Salem. La pression et la compétition que leur coven leur imposait participa activement à éloigner le frère et la sœur, leurs personnalités depuis toujours diamétralement opposées ne favorisaient en rien l’entente déjà fragile entre eux. Lorsque l’épreuve des Sept Merveilles arriva chacun avait déjà misé ses espoirs sur l’un, ou sur l’autre, se produisit alors l’impensable, l’impossible. Ils ressortirent tous deux victorieux de cette lutte, ayant révélé sept pouvoirs, ayant l’un comme l’autre méritait le titre de Suprême. Du jamais vu encore qui jamais ne se reproduisit. Aucun clan n’est doté de deux Suprêmes, cela va à l’encontre des lois, des règles fondamentales de la magie : de la nature. Dans un premier temps cette nouvelle surprenante en réjouit plus d’un, il n’y avait pas à faire de choix, la nature elle-même avait décidé de désigner deux guides. Ils se fourvoyaient, le premier né, le plus sombre et belliqueux des deux, n’avait en rien envie de partager le pouvoir avec sa cadette, il avait besoin de ce choix et il le réclamait. Il était l’aîné et pensait de ce fait que le titre de Suprême lui revenait de droit, sa sœur elle était moins rusée que lui, moins audacieuse également mais plus à l’écoute du reste de la communauté magique et plus appréciée aussi. Ils tentèrent un temps de cohabiter mais ce fut un échec, leur vision trop différente, leurs pratiques de la magie également. Leurs querelles incessantes donnèrent naissance à un climat de tensions et de méfiance au sein du clan qui progressivement se divisa en deux : d’une part ceux qui partageaient les aspirations de la sœur, d’autre part ceux qui embrassaient les ambitions du frère. Ce dernier décida de quitter le coven invitant certains sorciers à le suivre, ce qu’ils firent, il en prit la tête et une alliance naquit entre les deux cercles. Alliance fragile mais néanmoins existante. Le premier cercle, celui qui avait toujours perduré à Salem trouvait l’essence de sa magie dans les éléments, proche de la nature et respectueux de ses forces et des entités qui y étaient liées. Le second se spécialisait dans la manipulation de l’esprit, tirant leurs pouvoirs de l’intelligence et de l’affectivité de ceux qui les entouraient. C’est ainsi que les Datura et les Ellipsis virent le jour.

Une séparation inévitable

La chasse aux sorcières termina de diviser définitivement les deux cercles de Salem, les Ellipsis ne supportant pas l’idée de se terrer et d’attendre, de prendre la fuite quand les Datura tentaient de calmer le jeu, de prendre du recul dans cette situation de crise. La majorité était contre l’idée de rentrer en conflit avec les chasseurs jugeant l’enjeu trop important, ne voulant pas prendre le risque de faire courir de plus grands dangers encore à leur espèce mais les Ellipsis eux étaient d’avis de prendre des mesures bien plus radicales contre la race humaine. C’est bien la question des humains qui les sépara bien plus que le reste, lorsque les Ellipsis prirent la décision d’ignorer les avertissements du Conseil et que le conflit avec les Voyageurs éclata, les Datura s’élevèrent ouvertement contre leurs semblables. L'affrontement atteignit son apogée lors de la Lune Rouge de Salem, jour où la ville fut partagée entre les deux cercles, le Sud devint ainsi le territoire des Ellipsis et le Nord celui des Datura.

Une promesse de paix

Une trêve fut passée il y a cinquante ans entre les deux clans, Elvyna Zauberin et Elizabeth Mitchell les Suprêmes à leur tête à cette époque furent à l’origine de ce pacte sacré qui s’est fragilisé considérablement depuis qu’Arysta Ingwerwood occupe le poste de Suprême des Ellipsis. Cette dernière ne montre aucune bonne volonté à coopérer et travailler avec les Datura si ce n’est quand cela sert ses propres intérêts ou ceux de son cercle. Calixte et elle ont beau faire bonne figure personne n’est dupe et la communauté des sorcières de Salem craint pour leur paix retrouvée. Le bruit court que dans l’ombre le nombre de chasseurs augmente, plus soudés que jamais lorsque les sorcières elles ont visiblement bien du mal à allier leur force. Ce n’est un secret pour personne, à Salem ou ailleurs tout le monde a bien conscience que les deux Suprêmes se vouent une haine farouche. Pourtant elles ne peuvent pas ouvertement la clamer ni même entrer en conflit direct. N’oublions pas que les deux clans sont étroitement liés. Après tout, ceci n’est qu’une histoire de famille n’est-ce pas? Et en famille il est bien connu que tout se sait mais rien ne se dit.


annexe par salem et pour salem, toute reproduction interdite.



Dernière édition par SALEM le Jeu 22 Mar - 19:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

☾ datura & ellipsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Datura Largepatte
» Oops... didn't know you were here
» Vol 468 destination new life. [Datura]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SΔLEM + witch among us :: les grimoires poussiéreux-