welcome message
Bienvenue sur SΔLEM, forum RPG fantastique se déroulant dans la célèbre ville de sorcières
De nombreux scénarios sont à prendre, n'hésitez pas à aller jeter un oeil ;)
N'oubliez pas de lire TOUTES les annexes c'est important !
rappels
NOUS RAPPELONS QUE LES FUTURES SUPRÊMES NE SONT JOUABLES QUE SOUS LA FORME DES MINI PVs
Merci également de ne pas créer votre petit coven à vous,
la liste des cercles étrangers se trouve ici

salem cey le bien
N'oubliez de voter régulièrement sur le Top Site
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet BAZZART
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum :D

Partagez | .
 

 
La magie n’existe et ne perdure que parce qu’il y a des secrets
☾ lexique magique



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


SΔLEM + Je vois tout, je sais tout
avatar
SO YOU WANNA PLAY WITH MAGIC
i put a spell on you


 
SΔLEM + Je vois tout, je sais tout
☾ SORTILEGES : 225

☾ POTIONS CONCOCTEES : 3232

☾ ARRIVEE A SALEM : 01/04/2014

☾ EMPLOI/LOISIRS : surveiller cette ville, ces habitants maudits, damnés et magiques ou même ces pauvres âmes qui n'ont connaissance du mystère ou n'y accordent que peu de crédit.

☾ HUMEUR : poker face.

☾ YOUR BOOK OF SHADOWS :




dictionnaire des sorciers
pour les sorciers débutants
« La Magie est l'étude et la pratique du maniement des forces secrètes de la nature »
pentacle : En magie, le pentacle ou pentagramme (étoile à cinq branches enfermée dans un cercle) est le symbole le plus couramment utilisé pour la protection. Il s'agit de la représentation des principaux éléments qui abondent dans le monde: Air, Terre, Feu, Eau et Esprit. Dans l'une des anciennes versions, le pentagramme est la représentation des cinq planètes les plus proches de la terre: Jupiter, Mercure, Mars, Saturne et Vénus. Il a également été utilisé une seule fois par les chrétiens, pour représenter les cinq plaies du Christ. Il est le signe le plus populaire qu'on retrouve dans les rituels de sorcellerie.

runes : Les runes sont un alphabet particulier, il est composé de symboles qui ont tous une signification propre, mais qui peuvent également constituer des mots. Les runes contiennent un pouvoir propre, elles permettent de renforcer un sort, d'en lancer un ou tout simplement de représenter quelque chose. Par exemple, Naudiz (ᚾ) représente le besoin et elle s'écrit comme un t, mais avec la barre horizontale pointant vers le bas pourtant c'est la lettre n du futhark (alphabet runique). Ainsi, on s'en servira dans le cadre de sortilège impliquant un besoin, tel un sort de guérison.

sabbat : Les sabbats sont des journées où une assemblée de sorcières se réunie. Certains sabbats sont plus importants et prédéterminés. Ainsi, les sorcières de partout se réunissent en coven pour honorer cette journée particulière. Il y en a huit majeures qui vont comme suit: Samhain (nouvel an), Yule (solstice d'hiver), Imbolc (feu et lumière), Ostara (équinoxe du printemps), Belthane (mariage et fertilité), Litha (solstice d'été), Lughnasadh (récolte et fertilité) et Mabon (équinoxe d'automne). Les nuits de pleines lunes sont nommées des Esbats.

vaudou : Le vaudou est une forme de magie très particulière. Elle s'exprime au travers de rites différents de la wicca, les sorciers qui la pratiquent vont beaucoup utiliser les totems, mais également des symboles, du sang, les esprits des défunts, des plantes, l'esprit de la terre et ainsi les forces de la nature (la foudre, la mer, la maladie, etc.). Le vaudou se caractérise aussi par les rites d'« incorporation » (possession volontaire et provisoire par les esprits), les sacrifices d'animaux, la croyance aux morts-vivants (zombies) et en la possibilité de leur création artificielle, la croyance en un panthéon de plusieurs dieux-esprits appelés Lwas (on peut citer parmi eux Erzulie, Gu, Sakpata, Papa Legba...), ainsi que la pratique de la sorcellerie sur des poupées à épingles (poupée vaudou). Le vaudou est particulièrement puissant et découle des pratiques tribales qui se sont propagées en Amérique avec la traite négrière. Il peut donc paraître terrifiant, mais même un humain pourrait arriver à le pratiquer à faible intensité.

magie noire : La magie noire est la magie qui vise son bien-être personnel. Elle est vue comme étant malfaisante. Elle est surtout caractérisée par la volonté du sorcier à obtenir plus de pouvoir, à se venger ou à utiliser autrui comme pantin. Elle fait également appel à des esprits démoniaques. Les sorcières qui la pratiquent peuvent être reçues devant le Concilium pour cette seule faute, puisqu'elle entraîne de graves conséquences sur un cercle. La plupart du temps quand une sorcière d'un cercle tombe du côté obscur, soit son cercle la dénonce, soit ils tombent avec elle. Toutefois, il arrive que cela soit accidentel chez les nouveaux sorciers, ils subissent donc une peine, mais pas aussi dure qu'un sorcier expérimenté conscient d'utiliser la magie noire à de mauvaises fins. Toutefois, tout sorcier usant de magie noire doit avoir conscience que ce qu'elle offre a un prix, que modifier l'ordre normal de la nature se paye. Aussi, tout sorcier n'ayant pas donné quelque chose en contrepartie de ce qu'il a demandé (une âme contre une âme par exemple) subira un effet boomerang tôt ou tard, dans deux jours comme dans dix ans pour rétablir l'équilibre. Ainsi pourra-t-il perdre un être cher, ou subir des lésions (cauchemars en boucle, perte temporaire de la vue, ou autre...)

magie blanche : La magie blanche désigne la magie qui a des visées positives et altruistes par des moyens bénéfiques. Par exemple, ceux qui la pratiquent, auront recours à des esprits bons. Son but est donc de faire du bien autour de soi. Par définition, elle ne doit pas altérer la volonté des personnes qu'elle concerne. Ainsi, un sort qui oblige quelqu'un à aimer ne fait pas partie de la magie blanche même si son but n'est pas de faire du tort à quelqu'un. De plus, elle est en opposition avec la magie noire, même si la ligne entre les deux est parfois très mince. La magie blanche englobe également la magie bleue qui se veut, elle, préventive. Ceux qui la pratiquent sont souvent reconnus pour leur bonté, leur générosité et leur cœur. Avec le temps, ces sorcières sont nommées des sorcières blanches.

magie rouge : La magie rouge est une forme de magie très puissante, elle se démarque de la magie blanche et de la magie noire, car la magie rouge correspond à toutes les actions qui touchent le domaine affectif (philtres d'amour etc.). La magie rouge est aussi appelée magie d’amour car elle est directement associée au domaine amoureux. Il est possible d’effectuer les rituels de magie rouge soi-même, mais cela est à déconseiller, car, comme pour les rituels de magie noire, ils peuvent comporter des risques d'inversement de situation (par exemple, si l’on désire augmenter les sentiments amoureux d’une personne, le risque est d’obtenir l’effet contraire, c’est-à-dire que cette personne s’éloigne définitivement). Il s'agit en somme d'une magie qui manipule les sentiments, cependant elle peut être utilisée à bon escient comme elle peut être détournée pour les propres fins du sorcier, il s'agit donc d'un type de magie assez dangereux. Cette pratique est très développée dans le clan de Rome, Italie, qui en a fait sa spécialité.

magie verte : Elle est la forme de magie la plus pure et la plus naturelle, mais peut-être aussi la moins puissante. Elle ne s'appuie ni sur les pouvoirs de la sorcière ni sur les esprits mais tire son pouvoir d'élément naturels tel que les plantes. Elle réunit plusieurs sortilèges de protection, de pouvoir, de chance en restant toutefois en accord avec la nature. On retrouve surtout ce type de magie en Europe occidentale ou en Amérique dans le clan des Datura dont il est la spécialité. Les ingrédients pour les différentes préparations doivent être frais. Ceux qui la pratiquent régulièrement cultivent leurs propres jardins. Il faut connaître chaque vertu de chaque plante afin de ne pas se tromper. Chaque plante est bénéfique il suffit juste de respecter son dosage et d'avoir de bonnes intentions. Quelquefois, la magie verte est associée à la "magie de la nature". On inclut ainsi tous les éléments de la terre, comme les animaux et les végétaux, le cosmos et l'univers.
Quelques exemples :
- Pour avoir des rêves prémonitoires: 5 cuillérées à soupe d'Angélique, 5 cuillérées à soupe d'Artemizia et 5 gouttes d'huile de jasmin sur votre oreiller avant de dormir.
- Pour obtenir plus de chance: Jetez une pincée de canelle en poudre dans un bain tiède, un vendredi soir.
- Pour chasser les influences négatives: Saupoudrez de la poudre de gingembre autour de votre maison et sur le pas de ses portes.

chamanisme : Le chamanisme est une ancienne forme de magie si ce n'est la plus ancienne. Elle prend racine en Amérique et elle s'exprime à travers un chaman qui était sorcier du village, mais également le guérisseur et l'autorité supérieure. Le chamanisme est directement relié au monde des esprits. Il consiste en une façon pour l'homme, mais surtout le sorcier d'apprendre la volonté des ancêtres. Elle se pratique grâce à des substances hallucinogènes ou bien grâce à des tentes à sudation. Sinon, c'est une magie très liée à la terre, donc au bénéfice des plantes.

nécromancie : La nécromancie consiste à communiquer avec le monde des morts, mais également à faire revivre une personne décédée, que ce soi sous forme illusion (un peu comme si son esprit était matériel) ou bien en chair et en os, mais ce dernier demande beaucoup de pouvoir au sorcier et peut être fatal si cela tourne mal. La nécromancie fait souvent partie de la magie noire. Puisqu'elle est souvent utilisée à de mauvais escient, comme faire revivre un sorcier particulièrement mauvais à des fins toutes aussi mauvaises. Mais ne soyez pas dupe, cela se retourne souvent contre le sorcier qui la pratique et même son cercle tout entier en pâtit. Elle peut également désigner le rituel par lequel un sorcier se procure les pouvoirs d'un autre sorcier déjà décédé.

Planche de Ouija : Un Ouija est un jeu qui permet d'entrer en contact avec les morts. Le ouija est une planchette de bois sur laquelle sont représentées les lettres de l'alphabet, les chiffres de 0 à 9 ainsi que les termes « oui », « non » et « au revoir ». Ce dispositif est utilisé de manière la plus fréquente au cours de séances de spiritisme. Les participants se regroupent autour du Ouija. La séance se déroule généralement en comité restreint car il est nécessaire que chacun des participants pose deux doigts sur un verre posé à l'envers sur la planche pour qu'il puisse désigner les différents symboles. Par la force de l'esprit humain ou grâce à l'esprit lui-même, le verre est censé se déplacer sur les lettres, les chiffres ou les mots oui/non pour transmettre un message ou répondre à une question. Toute personne présente dans la pièce se doit de jouer. La séance doit en principe débuter par : Esprit, es-tu là ?. Les participants doivent rester polis tout au long de la séance, ne doivent pas retirer leurs doigts du verre sans en avoir demandé la permission, ni poser de questions sur la mort de l'esprit ou sur l'au-delà. Les participants doivent être en bonne santé physique et mentale afin d'éviter tout acte de possession de l'esprit. Avant de terminer la séance, les participants demandent aux esprits de bien vouloir partir et le verre doit se placer sur le symbole Au revoir.

Poupée Vaudou : Une poupée vaudou est une poupée représentant l'esprit d'une personne, employée pour lui jeter des sorts. Elle est censée contenir un élément de la personne à envoûter (cheveux, bouts de peau, rognures d'ongle…), son nom sur un morceau de papier, ou une image (photographie). La poupée est parfois consacrée suivant des rites divers. Dans les pratiques de magie noire, la poupée est piquée d'aiguilles, coupée ou brûlée à certains endroits. La personne visée est censée souffrir aux endroits où la poupée a été atteinte.

grimoire familial : Un grimoire est un livre à l'intérieur duquel une sorcière note tout ses sorts, rituels, potions, c'est un entremêlement de signes spirituels, de croquis et de phrases avec parfois des plantes séchées entre les pages. Il s'agit d'une sorte de livre de cuisine pour sorcières. Chaque famille a son grimoire, transmit de générations en générations comme  un précieux héritage, un recueil où chaque sorcière a laissé sa trace. Il permet de ne pas perdre le savoir accumuler par la famille depuis des décennies. Il est interdit de voler le grimoire d'une autre famille sous peine d'une sanction extrêmement lourde ! Il est aussi évident de dire que plus le grimoire est complet et riche en sorts, plus l'héritier du livre aura en sa possession la capacité d'être un sorcier exceptionnel.

Familiers : Un familier est un sorcier sous forme animal, il ne peut quitter cette apparence, y ayant été condamné par le Concilium pour faute grave et aussi par la même occasion il a été privé d'une partie de ses pouvoirs. Un familier est donc un sorcier hors-la-loi qui expie ses fautes en ayant été confié à un jeune sorcier qui vient de découvrir ses pouvoirs pour l'aider et le guider dans sa vie future. A compter de ce moment, un réel pacte signé de sang est alors créé entre le familier, aussi appelé dæmon, et son sorcier, le magistur. Tout manquement à ce contrat peut entraîner de graves problèmes autant pour le familier que pour le sorcier. Si le familier est blessé ou tué cela diminuera les pouvoirs du sorcier avec qui il partageait une intense connexion. Au contraire, si le sorcier meurt, le familier se suicide ou est tué par la police du Concilium car cela sera le signe qu'il n'a pas su protéger son sorcier et n'aura ainsi par été digne d'être libéré de sa transformation. Les familiers les plus courants sont bien entendus des chats, des chouettes, des rats, des crapauds, mais il existe aussi des chiens, des renards, jusqu'aux plus exotiques comme les tigres, les vautours, l'animal étant aussi en accord avec le pays d'où il vient. Par exemple, en Afrique les sorciers ont souvent tendance à prendre la forme d'animaux africains et moins celle du chat. Si le sorcier propriétaire du dæmon à présent adulte a suivi un parcours exemplaire et n'a plus besoin de familier, le Concilium jugera le 'sorcier paria' pour décider si oui ou non il pourra reprendre forme humaine et la totalité de ses pouvoirs. On devient un familier de plusieurs façons : voir l'annexe des Lois sur la sorcellerie.
annexe par salem et pour salem, toute reproduction interdite.



Dernière édition par SALEM le Sam 3 Mai - 16:46, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

☾ lexique magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai en ma possession un parchemin magique qui conduit à un souterrain !
» Lexique du jeu de rôle
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique
» LA BOUTIQUE MAGIQUE
» Le catalogue magique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SΔLEM + witch among us :: les grimoires poussiéreux :: annexes complémentaires-